Historique

En 1990, dans son jugement Sparrow, la Cour suprême a reconnu le droit ancestral des Premières Nations de pêcher à des fins alimentaires, sociales et rituelles.  Un droit qui a préséance sur toutes les autres utilisations des ressources halieutiques, sauf sur les exigences de la conservation.  Le poisson capturé est destiné à l’usage exclusif de la communauté qui le pêche soit pour s’en nourrir, soit dans le cadre de ses traditions sociales et rituelles.  Le poisson capturé à des fins alimentaires, sociales et rituelles ne peut être vendu.

Suite à ce jugement et pour assurer une gestion stable de ces pêches (alimentaires, sociales et rituelles), le Ministère des Pêches et des Océans (MPO) met en place la Stratégie relative aux pêches autochtones (SRAPA) en 1992.

Pêche alimentaire, sociale et rituelle – Individuelle

Pêcheries Uapan S.E.C. cautionné par Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam, gestionnaire de la pêche commerciale ainsi que pour la pêche à des fins alimentaires, sociales et rituelles (A.S.R.), veut sensibiliser la population quant au fonctionnement de la pêche communautaire pour les résidents de Uashat mak Mani-utenam.

Procédure de désignation actuelle à suivre :

La personne qui désire pêcher à des fins alimentaires, sociales et rituelles doit faire une demande d’autorisation directement au bureau des Pêcheries Uapan S.E.C.

Ensuite, le représentant vous fournira le carnet du pêcheur, que vous devez remettre à la fin de chaque saison et les mesures à suivre pour une saine gestion de ces pêches.

Le carnet du pêcheur contient l’identification du pêcheur, les espèces pour lesquels il ou elle est désigné(e) et un journal de bord pour y inscrire le nombre de prise.  Le représentant y inscrira les dates de pêche.

Règles pour la pêche individuelle aux homards et buccins :

Plus particulièrement, en vertu de l’entente sur la Stratégie relative aux pêches autochtones (SRAPA), Pêcheries Uapan S.E.C. désire sensibiliser la population quant aux règles suivant de la pêche individuelle « par casier et par épuisette », notamment la pêche aux homards et aux buccins (bourgots):

  1. Le membre doit faire une demande de désignation directement au bureau des Pêcheries Uapan S.E.C. (procédure de désignation actuelle);
  2. Le représentant vous fournira le carnet du pêcheur, que vous devez remettre à la fin de chaque saison, et, selon les demandes et les disponibilités, deux étiquettes à poser sur vos casiers. Ces mesures à suivre sont pour une saine gestion de ces pêches en conformité avec les traditions innues ;
  3. Le carnet du pêcheur contient l’identification du pêcheur, les espèces pour lesquels il est désigné et un journal de bord pour y inscrire le nombre de prises. Le représentant y inscrira également les dates de pêche des espèces. ;
  4. Pêcheries Uapan S.E.C. offre pour cette année 30 étiquettes disponibles pour la pêche individuelle soit 2 étiquettes par individus ;
  5. Pêcheries Uapan S.E.C. tient à rappeler qu’ils ne donneront et/ou prêteront aucuns matériels de pêche autre que les outils de sensibilisation (mesure pour le homard et documents de sensibilisation).

En ce qui concerne la pêche individuelle aux homards et aux buccins (bourgots), la population peut pêcher dans la zone de pêche dans l’ensemble du territoire traditionnel des Innus de Uashat mak Mani-utenam, soit à partir de la Rivière-Pentecôte jusqu’à la pointe Sheldrake.

Pêcheries Uapan S.E.C. tient à rappeler que la pêche individuelle est uniquement destinée à des fins alimentaires, sociales et rituelles.  Aucune pêche commerciale n’est permise.

Pêche alimentaire, sociale et rituelle – Communautaire

Pêcheries Uapan S.E.C., par le biais de ses navires et de ses équipages, procèdent également à la pêche à des fins alimentaires, sociales et rituelles au niveau communautaire pour les résidents de Uashat mak Mani-Utenam.

Procédure pour faire une demande :

Faire une demande écrite ou autre format électronique (ex: Word) et l’apporter au bureau des Pêcheries Uapan S.E.C. en inscrivant :

  • La date de l’événement ou du souper communautaire
  • Le nombre de personnes
  • Vos coordonnées